Les Françaises, femmes les plus difficiles à séduire sur Internet

Une récente étude le confirme : les Françaises ne sont pas des femmes comme les autres. Par rapport à leurs voisines européennes, elles sont en effet très peu sensibles aux avances des messieurs sur la toile.

séduction

Les Françaises, summum d’élégance et du chic le plus sophistiqué ? C’est exagéré, évidemment, mais à en croire une récente étude réalisée par Badoo.com, nos compatriotes du sexe opposé seraient bien plus difficiles à séduire sur le web que leurs homologues européennes. Lors des conversations en ligne, ce seraient également elles les moins « impressionnables ».

A l’inverse, les Tchèques, les Néérlandaises ou les Suisses, figurent, elles, en tête du classement des filles les plus réceptives aux signaux des hommes sur Meetic et autres.

A l’échelle mondiale, ce sont les Péruviennes qui font office des femmes les plus récalcitrantes sur la toile. Evitez d’ailleurs les pays sud-Américains pour brancher online : l’Equateur comme le Venezuela comportent eux aussi leur lot de femmes qui préfèrent la drague réelle que la cueillette virtuelle.

« Avec cette étude, nous voulions savoir si dans certains pays les femmes étaient plus disposées à discuter avec des hommes intéressés. Il semble que les Françaises attirent l’attention et la convoitise de beaucoup d’hommes sur Badoo » explique Louise Thompson, directrice de communication de Badoo, avant de conclure : « Elles peuvent se permettre de répondre ou non aux avances de ces derniers. Ces messieurs n’ont plus qu’à perfectionner leur jeu de séduction ! »

Pour une fois que nos Françaises ont la tête dure…

Le classement européen complet :
1/ République Tchèque
2/ Pays-Bas
3/ Suisse
4/ Pologne
5/ Portugal
6/ Italie
7/ Espagne
8/ Allemagne
9/ Royaume-Uni
10/ France